Andrés Figueroa

Chili
Andrés Figueroa © © DR

Andrés Figueroa est né en 1974 à Santiago. Passionné de photographie, il a fait ses études à la Escuela de Foto Arte du Chili. Dans le sillage d’August Sander, Martin Chambi, Irving Penn et Richard Avedon, il a fait du portrait son moyen d’expression de prédilection. Ses images ont été exposées dans le monde entier.

Commissaire : Claudi Carreras

www.andresfigueroa.cl
Série

Bailarines del Desierto

Photoquai 2013


Témoin dans son pays du manque de considération envers les cultures indigènes et métisses, Andrés Figueroa place la question du droit à l’existence, à la différence et à la parole au cœur de son travail. A travers ses images, il montre les nombreuses facettes de la culture chilienne. La série Bailarines del Desierto (« Danseurs du désert ») traite des populations du désert d’Atacama, à l’extrême nord du pays, entre océan Pacifique et cordillère des Andes, où la ferveur religieuse se manifeste dans un puissant syncrétisme entre croyances ancestrales et catholicisme. Les pèlerinages de la Vierge de la Tirana, de San Lorenzo de Tarapacá, de la Vierge d’Ayquina et de Las Peñas, voient affluer chaque année des milliers de fidèles. La danse est le point d’orgue des célébrations ; chacun doit répéter son rôle et confectionner son costume. La plupart des participants mettent toutes leurs économies dans ces préparatifs ; ils exhibent breloques, plumes et poils sans se soucier de la chaleur qui accable le désert le plus aride de la planète. Ces costumes ne sont pas sans rappeler ceux de la Diablada, de la ville voisine d’Oruro, en Bolivie, qui sont exposés sur le plateau des collections du musée du quai Branly.

depuis 2008

vidéo

Interview Andrés Figueroa