Émilie Régnier

Canada
Émilie Régnier

Née en 1984 à Montréal (Canada) d’un père haïtien et d’une mère canadienne, Émilie Régnier a passé son enfance dans différents pays d’Afrique, principalement au Gabon. Après des études de photographie à Montréal, elle s’est installée à Dakar (Sénégal), où elle réside depuis 2009. Photographe indépendante, elle a travaillé au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, dans la zone caraïbe et à travers toute l’Afrique. Elle a pu mener à bien le projet Passport West Africa grâce à une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec, où son travail a fait l’objet de plusieurs expositions.

Commissaire : Azu Nwagbogu

www.emilieregnier.com
Série

Passeport

Photoquai 2015

Enfant, Émilie Régnier vivait avec sa mère d’origine canadienne à Libreville (Gabon). « Entourée d’expatriés et de blancs, j’ai considéré, toute mon enfance, que moi aussi j’étais blanche. Ce n’est qu’à mon arrivée au Canada, que le comportement de mes camarades de classe m’a fait comprendre que j’étais noire. ». Sa démarche photographique doit beaucoup à ce questionnement identitaire. Pour la série présentée ici, Émilie Régnier est allée à la rencontre de jeunes, Maliens, Ivoiriens et Sénégalais, dans le but de saisir l’extrême diversité de cette jeunesse. Le choix d’un Polaroïd Miniportrait s’est imposé : instantanéité, format et rendu photo d’identité servent le propos annoncé par le titre. « Mais je tenais aussi, insiste la photographe, à m’éloigner des habituels clichés sur l’Afrique (famine, guerres civiles, etc.) véhiculés par les médias occidentaux. Je suis fascinée par l’histoire de ce continent et ses évolutions contemporaines. »

2013-2014