Mohammad Anisul Hoque

Bangladesh
Mohammad Anisul Hoque

Né en 1969 à Dacca, Mohammad Anisul Hoque, diplômé du prestigieux institut Pathshala, est venu sur le tard à la photographie. Sa pratique s’est nourrie de ses deux autres passions, les bonsaïs et le théâtre. La première lui a inculqué la patience d’apprivoiser le vivant ; la seconde a développé sa créativité et son sens de la mise en scène. Confronté tout jeune à la notion de perte – sa mère est morte lorsqu’il avait 6 ans –, il s’est beaucoup cherché avant de trouver, dit-il, une consolation dans la photographie. Sa série Spiritual Belief a été remarquée à la première Foire d’art contemporain de Dacca, en 2012.

Commissaire : Shahidul Alam

http://www.mohammadanisulhoque.wordpress.com/
Série

Quest for Self

Photoquai 2013


Avec Quest for Self, Anis nous entraîne dans les recoins les plus profonds de son âme. À partir de la religion, des mythes et de ses souvenirs personnels, il échafaude un monde à la fois imaginaire et très réel.

Comme s’il taillait un bonsaï, en lui imposant une forme, Anis assemble les motifs avec un soin méticuleux et ce qu’il faut de lumière, de mise en scène et d’ambiance pour créer une atmosphère. Il nous fait faire un voyage qu’il a lui-même cartographié. Laissant ambiguïtés et questions en suspens, il superpose les couches de lecture et nous invite, à l’intérieur des images, à nous laisser gagner par les frissons, à fouiller le clair de lune. Dans ce séjour entre infiniment petit et infiniment grand, il nous accompagne à distance. On trébuche. On sursaute. Anis ne nous montre pas un livre ouvert, mais les frontières d’un monde inconnu.

2011-2012

vidéo

Interview de Mohammad Anisul Hoque