Tanya Habjouqa

Jordanie
Tanya Habjouqa © DR

Née en 1975 en Jordanie, Tanya Habjouqa est diplômée en médias et en politique moyen-orientale de l’Ecole des études orientales et africaines (SOAS), de l’université de Londres. Membre fondateur du collectif Rawiya, qui regroupe six femmes photographes basées au Moyen-Orient, elle a couvert les conflits irakien et libanais ainsi que la guerre au Darfour (Soudan). Elle s’est distinguée avec Women of Gaza (2009), un reportage sur la vie quotidienne des Palestiniennes dans la bande de Gaza. En 2013, elle a obtenu la bourse du fonds d'urgence de la Fondation Magnum, qui soutient des photographes traitant de sujets généralement ignorés par les médias.

Commissaire : Hester Keijser

http://www.tanyahabjouqa.com/
Série

Occupied Pleasures

Photoquai 2013


La vie dans les territoires occupés intéresse d’autant plus Tanya Habjouqa qu’elle s’est installée avec sa famille à Jérusalem-Est, en 2009. Elle a choisi de photographier les Palestiniens des territoires occupés dans les rares moments de détente que leur octroie leur toute relative liberté de mouvement. Ces images de distractions simples, et décalées, reflètent un tissu social palestinien différent de celui qui est le plus souvent présenté à travers le prisme de l’actualité. Mais Tanya Habjouqa ne se considère pas uniquement comme une photojournaliste. « Ma démarche participe d'une approche anthropologique, à mon sens plus respectueuse qu'un angle purement journalistique, et est liée à ma propre appartenance à cet environnement, explique-t-elle. Je soutiens que les bons journalistes sont aussi de bons anthropologues. J’aime travailler sur le long terme. Dans la mesure du possible, je préfère passer du temps avec les gens plutôt que débouler chez eux avec mon appareil photo. »

2009-2013