Photoquai

  • Envoyer à un ami
  • Bookmark and Share

Galerie Baudoin Lebon

Shadi Ghadirian "White Square series"
Shadi Ghadirian "White Square series" 75 x 75 cm, 2008
Shadi Ghadi rian "Nil Nil series"
Shadi Ghadi rian "Nil Nil series" 75 x 75 cm, 2008
Shadi Ghadi rian "Like everyday"
Shadi Ghadi rian "Like everyday" 50 x 50 cm, 2002

Shadi Ghadirian

Du 12/09/09 au 24/10/09

Dans le cadre de la deuxième biennale des images du monde à l’initiative du musée du quai Branly, la galerie Baudoin Lebon présente le travail récent de l’artiste iranienne Shadi Ghadirian, en collaboration avec Anahita Ghabaian Etehadieh, de la Silk Road Gallery à Téhéran.

Dans ses travaux les plus récents, Shadi Ghadirian aborde les problèmes de la société iranienne d’aujourd’hui, sujet difficile au regard des nombreux interdits du régime autoritaire iranien. Cela devient alors un défi pour l’artiste de détourner les contraintes. La jeune femme se livre à une critique en règle de la condition féminine dans son pays avec l’arme redoutée de tous les régimes autoritaires : l’humour.

Pour la série «White square », 2008, Shadi Ghadirian a photographié des objets militaires usagés (casque, ceinturon, chapelet de balles, …) qu’elle décore d’un ruban de soie rouge.
Les objets ainsi ornés symbolisent ironiquement le « cadeau » que constitue la guerre pour le peuple iranien. Volontairement détournés et isolés de leur contexte, ces ustensiles apparaissent à la fois menaçants et délicats, leur agressivité étant tempérée par l’élément féminin.

Avec « Nil Nil », 2008, ces mêmes objets pénètrent la sphère familiale (grenade dans la coupe de fruits, coutelas ensanglanté à table, masque à gaz dans la chambre des enfants, ...). La menace du conflit plane sur le quotidien paisible mais celle-ci semble également contenue par la tranquillité des lieux.

Shadi Ghadirian est née en 1974 à Téhéran où elle vit et travaille actuellement. Elle se forme dans une université iranienne et obtient un Bachelor of Arts en photographie. Depuis 1999, elle a fait de nombreuses expositions en Iran et à l’étranger, dont Regards Persans à l’Espace Electra à Paris en 2001, au San Jose Museum of Art de New York en 2004, à la Maison des Cultures du Monde de Berlin, à la Biennale de Photographie de Moscou, West by East au CCCB à Barcelone, World into Art, Artists of the Modern Middle East au British Museum à Londres.

Depuis 2004, en collaboration avec la Silk Road Gallery, elle participe à de nombreuses foires à Paris, San Sebastian, Londres, Madrid, Dubaï et Abu Dhabi. Son travail a également intégré des collections publiques et privées, entre autres celles du Mumok à Vienne, du MNAM, Centre George Pompidou à Paris et du British Museum à Londres.

site de la Galerie Baudoin Lebon