Photoquai

  • Envoyer à un ami
  • Bookmark and Share

Galerie Bendana-Pinel Art Contemporain

Architecture des ombres, Série « Le délire des sages » Norton Maza – 2009
Architecture des ombres, Série « Le délire des sages » Norton Maza – 2009

Le délire des sages

Norton Maza

Du 12/09/2009 au 24/10/2009

L'exposition "Le délire des sages" présente une nouvelle série des photographies de Norton Maza qui font partie d'un ensemble plus vaste d'œuvres relatives aux problématiques sociales, économiques, politiques, religieuses et guerrières qui émanent d'une société globalisée.

Contrairement à la précédente série, les maquettes qui servent de support au travail photographique abandonnent ici toute référence à la peinture classique et baroque au profit d'une esthétique froide et futuriste exprimée par un langage visuel contemporain.

 

 

 

Pablo Hare – Alejandra Laviada – Cinthia Marcelle

Du 07/11/09 au 23/12/09

L’architecture et la transformation du paysage géographique, social et politique est un thème central des œuvres de Pablo Hare (Pérou). Son travail photographique parle de sa propre histoire, biographie documentaire qui s’inscrit dans la conception d’une œuvre contemporaine. La sauvegarde, l’obsession tant de la propreté technique que du langage identitaire, le domestique et le patrimonial sont les éléments qui figurent dans les images de Pablo Hare. Réalisé dans des lieux délabrés, il se dégage de ce travail un sentiment d’absence et de trouble.

Les photographies d’Alejandra Laviada (Mexique) sont souvent prises dans des lieux clos, abandonnés et voués à la destruction que l’artiste transforme temporairement en atelier. Son travail explore la relation instable entre la photographie et la sculpture par laquelle des objets ordinaires perdent leur fonction traditionnelle pour une perception différente. Chaque projet d’Alejandra Laviada est aussi une tentative de rassembler les pièces d’une histoire qui ont simultanément été effacées et créées, et d’examiner le dialogue entre destruction et construction, la destruction d’un lieu et la construction d’une image.

Une ligne ténue, une forme et la conduite d’une performance voilà comment décrire le travail de Cinthia Marcelle (Brésil). Cette artiste brésilienne travaille à l’invention d’images soit sous la forme de vidéos, de photos et de sculptures soit par la mise en scène d’installations. La plupart des œuvres de Cinthia Marcelle suivent des instructions claires souvent marquées par un certain degré d’absurdité. Dans Fontaine 193, par exemple, l’artiste a demandé aux pompiers de conduire leur camion sur un cercle parfait pendant que la lance d’incendie projette de l’eau au centre du cercle créant ainsi l’image d’une fontaine inversée.

Pablo Hare est également présenté sur le quai Branly, du 22/09/09 au 22/11/09.

site de la Galerie Bendana-Pinel