Photoquai

  • Envoyer à un ami
  • Bookmark and Share

Pavillon des Sessions

affiche de l'exposition Portraits croisés
affiche de l'exposition Portraits croisés
© musée du quai Branly, photo Hughes Dubois Photographie de Roland Bonaparte © musée du quai Branly
© musée du quai Branly, photo Hughes Dubois Photographie de Roland Bonaparte © musée du quai Branly
© musée du quai Branly, photo Hughes Dubois Photographie de Edmond Demaître © musée du quai Branly
© musée du quai Branly, photo Hughes Dubois Photographie de Edmond Demaître © musée du quai Branly

Portraits croisés, au Pavillon des sessions

Portraits croisés, photographies du musée du quai Branly

Du 23/09/09 au 30/11/09
Pavillon des Sessions – antenne du musée du quai Branly au Louvre

Sélection de photographies par Yves Le Fur, directeur du département du patrimoine et des collections du musée du quai Branly, et Christine Barthe, responsable scientifique de l’unité patrimoniale des collections photographie.

Pour cette 2e édition de PHOTOQUAI, le musée du quai Branly présente au Pavillon des Sessions l’exposition Portraits croisés, photographies du musée du quai Branly : une sélection de portraits issus de sa collection photographique, œuvres anonymes anciennes ou d’auteurs connus, et datant de la fin du XIXe siècle aux années 1960.

Cette exposition a pour but principal de montrer une sélection de portraits de la collection de photographies du musée du quai Branly et de révéler leur beauté, tant celle du sujet que l’œuvre en elle-même. Elle vise également à les mettre en confrontation directe avec les œuvres présentées au Pavillon des Sessions, témoignages des peuples ou des sociétés représentées sur les tirages.

La représentation de la figure humaine est un enjeu majeur et constant pour la photographie, du dix-neuvième siècle jusqu’à aujourd’hui. Au sein de la collection du musée, historiquement tournée vers l’image de l’étranger, la question du portrait emprunte tour à tour les codes de la description scientifique, la manière du portrait officiel, ou encore le mode plus empathique d’un face à face direct. De la même façon, le statut de la personne représentée oscille de la réduction à un fragment d’une typologie à la place centrale d’un sujet à part entière.

Les auteurs de ces photographies eux-mêmes sont souvent encore anonymes, tandis que d’autres nous sont bien connus comme photographes, voyageurs, ou scientifiques. Ils ont produit des images qui sont parfois devenues des icônes, voire des leitmotive. Certaines sont longtemps restées ignorées. Via le genre classique du portrait la photographie renouvelle inlassablement sa confrontation au réel, et nous place dans un vis à vis instable face à des visages alternativement réduits à des objets, ou incarnant pleinement la notion de personne.

Cette exposition présente de nombreuses images inédites de la collection photographique du musée du quai Branly et notamment les originaux d’images célèbres (femme Mangbetu de la mission Citroën…)

Les photographies originales sont présentées sur des lutrins au milieu des œuvres de la collection permanente du Pavillon des Sessions, dans une scénographie très simplifiée et thématique par continents.

Auteurs :

Roland Bonaparte, Hugues Krafft, Henri Cartier-Bresson, Claude Levi-Strauss, Frank Christol, John William Lindt, Da Cruz, Dandoy, Alfred Marche, Edmond Demaître, Jacques-Philippe Potteau, Géo Fourrier, Paul Rey et Maurice Vidal Portmann, Georges Marie Haardt et Louis Audouin-Dubreuil, Pierre Verger, Johnston et Hoffman

 

Le Pavillon des Sessions. Collections du musée du quai Branly.
Le Pavillon des Sessions. Collections du musée du quai Branly. © Musée du quai Branly, photo Arnaud Baumann

Le pavillon des Sessions

Inauguré en avril 2000, le pavillon des Sessions – antenne du musée du quai Branly au Louvre –, situé entre l’aile de Flore et l’aile Denon, Porte des Lions, expose 120 chefs-d’œuvre sculpturaux du monde entier au cœur de l’un des plus grands musées des beaux-arts classiques au monde. L’ouverture du pavillon des Sessions marque un tournant important dans l’histoire du regard que l’Occident porte sur les arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques, soit les trois quarts de l’humanité et six mille ans d’histoire du monde...

Si l’architecture du lieu s’intègre parfaitement dans le Louvre, elle n’en préfigure pas moins les grands principes qui ont présidé à la conception du musée du quai Branly. Ainsi, les quatre grandes aires géographiques sont présentes et communiquent entre elles.

site internet du musée du quai Branly