Photoquai

  • Envoyer à un ami
  • Bookmark and Share

Rencontres

Du mardi 22 septembre au dimanche 22 novembre 2009, des rendez-vous, conférences et débats, sont proposés au public chaque vendredi.

théâtre Claude Lévi-Strauss

accès libre dans la limite des places disponibles - pas de réservation

Les conférences, projections, tables-rondes sur la photographie sont complétées par des rencontres au Salon de lecture Jacques Kerchache, tout au long de la Biennale.

 

Septembre 2009

Salon de lecture jacques Kerchache
Salon de lecture jacques Kerchache © Antonin Borgeaud

Mardi 22 septembre 2009 de 11h à 19h au salon de lecture Jacques Kerchache

Rencontres avec les photographes

Pendant la semaine d’ouverture de Photoquai, les photographes sélectionnés sont invités à Paris, avec les commissaires. Des rencontres et des discussions sont organisées en leur honneur, pour faire de leur présence à Paris un temps fort, tant pour le public que pour les professionnels de l’image en France. Le public pourra les rencontrer au Salon de lecture Jacques Kerchache où seront exposés des photographies contemporaines sorties spécialement pour l’occasion des réserves du musée.

téléchargez le programme détaillé de la journée

Inteprétation en LSF de 17h à 19h

 

Théâtre Claude Lévi-Strauss
Théâtre Claude Lévi-Strauss © musée du quai Branly, Jacques Rostand

Mardi 22 septembre 2009 de 19h à 21h au théâtre Claude Lévi-Strauss

Rencontre : "La fascination de l'image et la photographie iranienne"

pour la première de ces soirées, Daryush Shayegan, philosophe, et Bahman Jalali, photographe et commissaire de l'exposition 165 ans de photographie iranienne, proposent un décryptage des photographies iraniennes présentées dans le cadre de Photoquai.

 

Salon de lecture jacques Kerchache
Salon de lecture jacques Kerchache © Antonin Borgeaud

Mercredi 23 septembre 2009 de 11h à 19h au salon de lecture Jacques Kerchache

Rencontres avec les photographes

Pendant la semaine d’ouverture de PHOTOQUAI, les photographes sélectionnés sont invités à Paris, avec les commissaires. Des rencontres et des discussions sont organisées en leur honneur, pour faire de leur présence à Paris un temps fort, tant pour le public que pour les professionnels de l’image en France. Le public pourra les rencontrer au Salon de lecture Jacques Kerchache où seront exposés des photographies contemporaines sorties spécialement pour l’occasion des réserves du musée.

téléchargez le programme détaillé de la journée

Inteprétation en LSF de 17h à 19h

 

Anahita Ghabaian Etehadieh
Anahita Ghabaian Etehadieh © DR

Jeudi 24 septembre 2009 de 19h à 21h au salon de lecture Jacques Kerchache

Situation de l’art contemporain : la scène artistique iranienne, par Anahita Ghabaian Etehadieh

Directrice artistique de Photoquai 2009, Anahita Ghabaian Etehadieh dirige la Silk Road Gallery à Téhéran.

Invités : Shadi Ghadirian, photographe, et Mehran Mohajer, commissaire. 

en collaboration avec la galerie Baudoin Lebon

 

Octobre 2009

Irak, trois semaines à Mossoul avec l’armée irakienne © Edouard Beau, 2007
Irak, trois semaines à Mossoul avec l’armée irakienne © Edouard Beau, 2007
Terrain avec vue, Izmir © Coline Mangold
Terrain avec vue, Izmir © Coline Mangold

Vendredi 2 octobre 2009 de 19h à 21h au théâtre Claude Lévi-Strauss

PHOTOQUAI / Ecoles : Regards croisés

En présence de Patrick Talbot, directeur de l’ENSP, du photographe Reza, de Claire Chevrier, photographe, enseignante à l’ESA, et des photographes de « regards croisés » : Duy Phuong Le Nguyen, Pascal  Amoyel, Ricardo Yui et Faustine Fermhin.

Le musée du quai Branly a invité l'École Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles à présenter les « regards croisés » figurant sous forme de diaporamas dans le hall du musée. L'ENSP a, en outre, invité l'École Spéciale d'architecture (ESA) de Paris, pour un échange sur le thème des partenariats internationaux.

Le photographe Reza est invité pour intervenir sur son expérience spécifique, pédagogique notamment, en Afghanistan ou au Pakistan.

Pour enrichir la soirée, d’autres jeunes photographes - anciens étudiants ou étudiants actuels de l’ENSP - Françoise Beauguion, Edouard Beau et d’autres de l’ESA, présenteront leurs travaux.

 

 

 

Salon de lecture jacques Kerchache
Salon de lecture jacques Kerchache © Antonin Borgeaud

Jeudi 8 octobre 2009 à 19h au salon de lecture Jacques Kerchache

Rencontre avec Gabriela Zamorano Villareal

Traits du visage : Anthropologie et portrait photographique au Mexique et en Bolivie à la fin du 19e et début du 20e siècle

Son intervention se fera à partir d’une comparaison entre les portraits photographiques de la mission Crequi Montfort (1903) en Bolivie et les portraits de Frederick Starr au Mexique (1899). Elle présentera aussi une réponse d’artistes contemporains indiens du Mexique sur la photographie anthropologique du 19e siècle.

Gabriela Zamorano Villareal est post-doctorante (City University of New York) et boursière du musée (2008-2009).

 

 

Afrique in visu

Vendredi 16 octobre 2009 de 18h30 à 21h au théâtre Claude Lévi-Strauss

L’Artiste et l’espace public en Afrique ou comment présenter son travail photographique ?

Cette table-ronde est proposée par Afrique in visu, plateforme d’échanges autour du métier de photographe en Afrique.

La vidéo « Bagamoyo - photographie et l’espace quotidien » (Emeka Okereke) sera projetée à 18h30

De nombreux artistes et photographes réfléchissent actuellement à la manière d’exposer en Afrique. Alors que les musées ou biennales n’ont pas toujours le public escompté, des photographes investissent l’espace public (transports, rues, façades) à travers des affichages sauvages, supports publicitaire,  projections …  Il s’agit de nouveaux territoires à investir pour que le public africain s’approprie la photographie.

Trois personnalités de la photographie africaine partageront leurs expériences :

  • Emeka Okereke, photographe nigérian qui parlera de son projet  « Bagamoyo » actuellement exposé à Photoquai ;
  • Rosa Spaliviero, opératrice culturelle indépendante, notamment en R.D. Congo et au Mozambique, et co-organisatrice de la biennale  « Picha! » de Lubumbashi ;
  • Christine Eyene, éditrice, critique d’art et coordinatrice de Creative Africa Network.

 

 

Reza © Mark Thiessen, National Geographic
Reza © Mark Thiessen, National Geographic

Vendredi 23 octobre 2009 de 19h à 21h au théâtre Claude Lévi-Strauss

Rencontre PHOTOQUAI / Autour de l’Iran : REZA

le musée du quai Branly vous propose de découvrir les singulières expériences de Reza, photojournaliste présent au cœur des conflits qui ont marqué ces dernières décennies avec pour seule arme son appareil photo. Reza témoigne de ses engagements à travers deux documentaires et la présentation de ses travaux photographiques.

Projection du reportage In the Eye of the Storm (8 mn, VO anglaise, format DVD, film en couleur) © Webistan

Une présentation multimédia utilisant le son, l’image et la voix pour interroger le spectateur sur la nature de l’Homme, entre guerres et paix. Reza nous fait partager sa vision du monde à travers une centaine de photographies réalisées au cours de ces trente dernières années, abordant les joies et souffrances de l’Être Humain.

Projection du reportage Reza : Shooting Back (Reza : vivre sa vie), réalisé par Connie Rinehart & Tom Donohue (2008, 52 mn, VF, format DVD, film en couleur) © National Geographic Television & Film

Reza : Shooting Back offre un aperçu de l’engagement humanitaire du photographe Reza. Ce reportage raconte son vécu, des rues iraniennes aux montagnes de l’Afghanistan en passant par des villages rwandais. Il montre comment Reza, emprisonné, torturé et finalement banni de son pays d’origine pour avoir pris et affiché des images dans les rues de Téhéran, combat les injustices et promeut la liberté de parole. Cette projection est aussi l’occasion de comprendre comment Reza aborde son travail face à des populations prises dans la spirale des conflits et de la guerre.

Diaporama photo «  30 ans de photojournalisme »

Une trentaine de photographies présentées et commentées par Reza.

Né à Tabriz, en Iran, exilé en France et citoyen français, Reza est un reporter-photographe et un philanthrope de renommée internationale très engagé dans l’éducation des générations futures et dans l’autonomisation des femmes par le biais des médias et de la communication. Il est l’auteur de quinze ouvrages, publiés par le magazine National Geographic et ses photos ont été exposées dans les plus grandes villes. Distingué à plusieurs reprises, il a été nommé Docteur Honoris Causa de l’Université Américaine de Paris et Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Il a également reçu la Médaille d’Honneur de l’Université du Missouri – Ecole Supérieure de Journalisme de Columbia.
Dans le cadre de Photoquai 2009, il est commissaire pour la Chine et l’Asie centrale avec Sarah Oghuz Nazirova et Na Risong.

entrée libre dans la limite des places disponibles

Image du film Little Zizou
Little Zizou - DR

Vendredi 30 octobre 2009 en salle de cinéma

Projection du film Little Zizou (Inde, 2008), en présence de la réalisatrice Sooni Taraporevala. Séances à 16h et à 19h.

Ses photos sur la communauté Parsi de Mumbay, dont parle le film, sont exposées sur les quais de la Seine longeant le musée du quai Branly.

salle de cinéma, entrée libre dans la limite des places disponibles (jauge 100 personnes).

Film en anglais sous-titré en français.

Théâtre Claude Lévi-Strauss
Théâtre Claude Lévi-Strauss © musée du quai Branly, Jacques Rostand

Novembre 2009

Vendredi 6 novembre 2009 de 19h à 21h au théâtre Claude Lévi-Strauss

Rencontre PHOTOQUAI / Autour de l’Iran

« Image et censure », avec Silvia Naef (Genève) et Mehrdad Nadjmabadi (Téhéran)

"On dit souvent que la photographie est la forme d’art la plus démocratique…" Mehrdad Nadjmabadi

Dans le cadre des rencontres Photoquai, Silvia Naef et Mehrdad Nadjmabadi, débattent de la façon dont la photographie, représentation fidèle de la réalité, peut être manipulée, exploitée voire censurée par des institutions politiques ou sociales, en tant que moyen d’expression en rapport direct avec la réalité.

Tous deux professeurs d’histoire de la photographie au Moyen-Orient et en Iran, ils illustrent leur point de vue à travers l’exemple de la photographie contemporaine iranienne, historiquement marquée par la révolution islamique de 1979.

Silvia Naef est professeur à l’Unité d’arabe de l’Université de Genève. Ces deux dernières années, elle a été professeur invitée à l’Université de Toronto où elle a donné des cours portant sur l’art moderne et contemporain dans le monde arabe et musulman. Elle a également travaillé sur la question spécifique de l’image en Islam. Parmi ses principales publications figurent : Y a-t-il une question de l’image en Islam ? (2004, traduction allemande 2007), et en codirection avec Bernard Heyberger, La multiplication des images en pays d’Islam (2003). Elle est présidente de l’Union Européenne des Arabisants et Islamisants (UEAI, www.ueai.eu).

Mehrdad Nadjmabadi est né à Téhéran en 1959. Titulaire d’un master en Histoire de l’art et d’un BFA en Photographie, il enseigne depuis 1993 à l’Ecole des Beaux Arts de l’Université de Téhéran, où il a lui-même fait ses études. Il est spécialisé dans l’histoire de la photographie, la photographie d’art et la photographie documentaire, ses domaines de prédilection.

Cette rencontre accompagne l’ouverture de l’exposition sur le photojournalisme iranien à la Monnaie de Paris, partenaire de Photoquai 2009 (Iran. Entre l’espoir et le chaos, du 6 novembre au 20 décembre 2009).

 

Pablo Bartholomew
Radja Baste, Gare du Nord ; Série Indiens de France, un dialogue interculturel © Pablo Bartholomew, musée du quai Branly, 2009
Wayne Liu
Série This is Belgrad, Serbia © Wayne Liu, musée du quai Branly, 2009

Vendredi 13 novembre 2009 de 19h à 21h au théâtre Claude Lévi-Strauss

Soirée de présentation des projets de création artistique, en présence des lauréats 2009 : Pablo Bartholomew (Inde) et Wayne Liu (Taïwan).

Rencontres et projections sur grand écran.

En savoir plus sur les projets de création artistique 2009

 

Théâtre Claude Lévi-Strauss
Théâtre Claude Lévi-Strauss © musée du quai Branly, Jacques Rostand

Vendredi 20 novembre 2009 et samedi 21 novembre 2009 de 18h30 à 21h au théâtre Claude Lévi-Strauss.

PHOTOQUAI / Forum

Piloté par Michel Philippot, rédacteur en chef photo du Monde 2, PHOTOQUAI Forum propose au grand public et aux professionnels de l’image de découvrir les agences et les collectifs du monde entier. Ces deux journées de rencontres coïncident avec Paris Photo, qui rassemble chaque année à Paris les professionnels de la photographie mondiale. PHOTOQUAI Forum constitue le point d’orgue des rendez-vous du vendredi, dont il reprend le principe d’une table-ronde suivie d’une projection de 45 minutes.

Michel Philippot est né en 1946, et a d’abord enseigné les Lettres avant de devenir photographe de presse indépendant (1977-79). En 1979, il intègre l’agence Sygma, pour qui il couvre, pendant 10 ans, les événements d’Afghanistan, Liban, Salvador, Pologne, Irlande, Sri-Lanka, Argentine… ainsi que la politique intérieure française. Il devient rédacteur en chef adjoint de l’Agence Gamma (1989-1990), puis Rédacteur en chef Photo de VSD (1990-93), Point de vue, Globe, l’Evénement du Jeudi, Fémina (1993-98). Il est depuis 1998 le rédacteur en chef Photo de l’hebdomadaire Le Monde 2..

Note d’intention de Michel Philippot
« Pour la deuxième fois PHOTOQUAI Forum va prendre place dans le cadre de PHOTOQUAI la Biennale des images du monde. Deux jours durant, nous allons pouvoir regarder six slideshows produits par des praticiens de la photographie. La photographie est pour ces différents groupes une raison d’existence, raison dont les origines, les motivations sont différentes. Venus d’Asie, d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Europe Centrale nos invités vont nous montrer leur production en dégageant leur spécificité, leur originalité. Il y a deux Ecoles de photographie, une Association Nationale de Photographie, trois Agences dont la production est exclusivement centrée sur leur région d’origine. C’est cette diversité, géographique, historique, sociale que nous avons retenue et qui sera le sujet de nos débats, pour essayer de dégager si la pratique de nos invités leur permet de se différencier de la foison d’images que nous recevons quotidiennement. Est-ce que leur production est moins liée à l’émotion, moins dépendante d’une pseudo esthétique à la mode ? Est-ce que la photographie « sert » à quelque chose, a-t-elle une fonction sociale autre que celle d’être un marché ? Nous en discuterons en présence de deux professionnels de la presse française, Caroline Laurent (Grand Reporter/ELLE) et Alain Genestar (Directeur de la publication du magazine Polka) ».

en savoir plus sur les collectifs et agences invités